#

Le mur peint « la Fresque des Lyonnais »

Une fresque devenue le miroir des lyonnais !

Dans le 1er arrondissement, tout près de la Saône et à proximité de la Place des Terreaux, de l’Hôtel de ville de Lyon et à l’angle du 49 Quai Saint-Vincent et du 2 rue de la Martinière, on trouve une immense fresque peinte sur une façade d’immeuble, dénommée “la Fresque des Lyonnais”…

Découvrez la suite de l’article

#

La passerelle Saint-Vincent de Lyon

Des ponts en bois à la passerelle Saint-Vincent bien connue !

Au cours de vos promenades sur les bords de Saône, vous avez sans aucun doute déjà remarqué une passerelle rouge foncée particulière, suspendue par des câbles à des piliers en pierre. Il s’agit de la passerelle Saint-Vincent, reliant le quai Saint-Vincent au quai Pierre-Scize…

Découvrez la suite de l’article

#

L’Université de Lyon : historique

Du Palais de l’Université Hirsch aux trois universités

Depuis les quais de Saône, et plus précisément le Quai Docteur Gailleton, au niveau du pont de l’Université,  on peut apercevoir de l’autre côté du Rhône deux bâtiments imposants, dont un rappelant la forme d’un palais. En empruntant le pont et en se rapprochant du quai Claude Bernard, puis de ces constructions, pas de doute, nous sommes bien en face des bâtiments de l’Université Lyon 2 et de l’Université Lyon 3.

Assez discrets, se fondant dans le paysage lyonnais, ces bâtiments sont pourtant somptueux. Ils sont d’ailleurs bien plus visibles la nuit. Voici leur histoire…

Découvrez la suite de l’article

#

Le fort Saint-Jean de Lyon

Le fort Saint-Jean de Lyon : du bastion à un édifice imposant !

Non loin des bords de Saône et du quai Saint-Vincent, au 21 montée de la Butte dans le 1er arrondissement de Lyon, se trouve le fort Saint-Jean.

Au début du 16e siècle, il est un simple bastion (élément d’une fortification classique, qui remplace notamment la tour) composant l’enceinte de la Croix-Rousse et est achevé au 17e siècle. La construction des bâtiments actuels a commencé en 1834 pour s’achever dix ans plus tard.

Le fort Saint-Jean a une superficie de 17 000 m² au sol et 9 000 m² de bâtiments. Il domine la Saône à 40 mètres d’altitude et est situé à 201 mètres d’altitude.
L’enceinte du fort a conservé un bâtiment datant du 16e siècle (implantation du fort) tout comme des constructions du 19e siècle et leurs remarquables remparts…

Découvrez la suite de l’article