#

Fête des Lumières Lyon 2018 : programme histoire et origine

Pour l’édition 2018 de la Fête des Lumières, environ 80 projets seront  installés à travers Lyon pour attirer toujours près de 2 millions de visiteurs sur les 4 jours de fête, du 6 au 9 décembre 2018 :

  • Jeudi 6 décembre :  19h – 23h
  • Vendredi 7 décembre : 20h – minuit
  • Samedi 8 décembre : 20h – minuit
  • Dimanche 9 décembre : 19h – 23h

Les spectacles et animations lumineuses auront notamment lieu en Presqu’île et dans le Vieux-Lyon. La Fête des Lumières fera également son grand retour au Parc de la Tête d’Or ! Tout comme les Anooki sur la place Bellecour. Il n’y aura pas de projection monumentale place des Terreaux, celle-ci étant en travaux.

Les Lumignons du Cœur font cette année leur retour en centre-ville. Vous pourrez les retrouver Sathonay (derrière La Martinière). Les bénéfices de la vente de Lumignons seront reversés à l’association Docteur Clown.

Découvrez la liste de l’ensemble des installations sur le site officiel de l’événement  ainsi qu’une carte interactive !

Trouvez ici de nombreuses informations et conseils pratiques. D’autres informations pratiques.

La Fête des Lumières 2018 et ses magnifiques visuels prévus ICI  et LA !

Découvrez le programme des visites guidées organisées pour l’occasion par l’association Lyon Insolite  et les guides bien connus Eloïse Boisroux et Jean-Luc Chavent, ainsi que par l’association Lyon-Visite .

Enfin, découvrez comment vous déplacer et circuler dans Lyon durant ces 4 jours de festivité (centre-ville piéton,  TCL et parcs relais notamment) et comment venir à Lyon et organiser votre séjour.

Vous avez des questions ! Trouvez votre réponse sur la FAQ du site officielle de la Fête des Lumières.

Une célébration traditionnelle qui a traversé le temps et les âges

Unique au monde, la Fête des Lumières se déroule chaque année à Lyon, avec en point d’orgue le 8 décembre. Il s’agit de la manifestation populaire la plus importante de la région lyonnaise.  Alors que, par tradition, les lyonnais déposent des lumignons sur leurs balcons et à leurs fenêtres, la ville est  “embrasée” et animée par de nombreux spectacles lumineux.  Le patrimoine d’exception de Lyon est ainsi mis en valeur : ses monuments, ses places se transforment dans des scénographies qui utilisent la lumière, la vidéo, les créations sonores et les arts vivants.

C’est un des quatre plus grands rassemblements festifs au monde  en termes de fréquentation (après le Kumbh Mela, le Carnaval de Rio et l’Oktoberfest de Munich). La Fête des Lumières est notamment connue pour son son aspect populaire et son envergure artistique.

Avec plus de 150 ans au compteur, cette fête du 8 décembre est d’abord une histoire de tradition religieuse, mais également un événement populaire, au cours duquel les Lyonnais descendent dans la rue. Aujourd’hui, elle est aussi la Fête des Lumières qui fait rayonner Lyon dans le monde entier. Mais d’où vient cette tradition? Comment est-elle née ? De nombreuses confusions et légendes existent sur son origine et son histoire.

Découvrez la suite de l’article

#

La place Bellecour de Lyon

La place des grands événements à Lyon !

Plus grande place de Lyon (62 000 m2) la place Bellecour est aussi la cinquième plus grande place de France, après la place des Quinconces à Bordeaux (126 000 m2), la place de la Concorde à Paris (86 400 m2), le Cours Léopold et place Carnot à Nancy (76 400 m2) et la place de l’hôtel de ville au Havre (70 000 m2).

En apparence rectangulaire, la place Bellecour est en réalité trapézoïdale avec une longueur d’environ 300 mètres pour une largeur de 220 mètres à l’ouest et de 190 mètres à l’est. Elle possède une superficie plus importante que la place Rouge de Moscou et que le Zocalo de Mexico.

Plus plus grande place piétonne d’Europe, la place Bellecour possède en son centre une statue de Louis XIV à cheval. La place abrite aussi deux pavillons hébergeant des services de l’Office de tourisme et des brasseries. Se trouvent également un petit parc pour enfants, des fontaines et des bassins. De novembre à mars, la place Bellecour accueille la fameuse grande roue.

Découvrez la suite de l’article

#

L’Université de Lyon : historique

Du Palais de l’Université Hirsch aux trois universités

Depuis les quais de Saône, et plus précisément le Quai Docteur Gailleton, au niveau du pont de l’Université,  on peut apercevoir de l’autre côté du Rhône deux bâtiments imposants, dont un rappelant la forme d’un palais. En empruntant le pont et en se rapprochant du quai Claude Bernard, puis de ces constructions, pas de doute, nous sommes bien en face des bâtiments de l’Université Lyon 2 et de l’Université Lyon 3.

Assez discrets, se fondant dans le paysage lyonnais, ces bâtiments sont pourtant somptueux. Ils sont d’ailleurs bien plus visibles la nuit. Voici leur histoire…

Découvrez la suite de l’article

#

L’Hôtel-Dieu de Lyon

Un hôpital chargé d’histoire en pleine reconversion !

Cet Hôtel-Dieu de Lyon, situé place de l’Hôpital (dans le 2e arrondissement de Lyon) près des berges du Rhône quai Jules Courmont, entre le pont de la Guillotière et le pontWilson, est l’un des plus grands bâtiments de la presqu’île de Lyon.
Il s’agit du premier hôpital de la ville, sa fondation remontant au 12e siècle (1184).

L’hôtel-Dieu de Lyon « actuel » est composé de bâtiments construits entre les 17e et 19e siècles.

C’est en 2007 qu’il est décidé de transférer l’ensemble de ses services au sein d’autres établissements, dans le but de rénover et de pouvoir céder l’établissement ainsi que son site extraordinaire…

Découvrez la suite de l’article